Comment utiliser les huiles essentielles en cuisine ?

Dans cet article, vous verrez comment utiliser les huiles essentielles en toute sécurité dans la cuisine et vous offrir une expérience gastronomique qui élèvera vos plats dans une autre dimension. Cependant, vous devez faire attention, car toutes les huiles ne sont pas adaptées à l’ingestion. Vous devez lire attentivement l’étiquette pour vous assurer qu’elles sont comestibles.

Que vous apportent les huiles essentielles en cuisine ?

Lorsque vous utilisez une huile essentielle, vous obtenez une saveur plus intense que si vous employez des épices ou la même herbe, donc avec 1 ou 2 gouttes seulement, vous en aurez assez. Au fur et à mesure que vous expérimentez la sélection d’huiles essentielles et que vous apprenez la puissance de la saveur qu’elles permettent, vous pouvez jouer avec les quantités en fonction du goût ou des intentions d’amélioration de la saveur. Et gardez à l’esprit que pour conserver leurs propriétés curatives, elles doivent être ajoutées en fin de cuisson, encore mieux à froid. Lorsque vous cuisinez avec des huiles essentielles, vous bénéficiez des propriétés thérapeutiques de la plante. Les herbes ou espèces sèches ne conservent qu’entre 3 et 5 % de leurs propriétés. Les huiles essentielles ont une durée de conservation plus longue que n’importe quelle herbe. Elles conservent leur saveur et leur arôme intenses pendant des années.

Quelques idées pour utiliser les huiles essentielles en cuisine !

Si vous mettez de l’huile essentielle de cannelle dans votre crème de potiron, en plus de lui donner une profondeur olfactive, elle aura un pouvoir aphrodisiaque. Vous pouvez ajouter une des huiles suivantes à vos tasses de chocolat pour donner une touche exotique, une goutte d’huile essentielle de menthe vous aidant à réduire la faim ; ou une goutte d’huile essentielle d’orange qui a également un fort effet antidépresseur. Vous pouvez aussi faire une autre combinaison comme une goutte d’huile essentielle de clou de girofle, une goutte de cannelle et une autre de noix de muscade. Le clou de girofle stimule le système immunitaire, la cannelle brûle les graisses et la noix de muscade est un parfait stabilisateur de sucre.

D’autres idées !

Vous pouvez ajouter du thym et/ou du romarin à vos salades. Ils sont antiviraux, antibactériens et renforcent le système immunitaire. Et pourquoi ne pas ajouter des huiles essentielles à vos smoothies verts ou aux fruits ? Eh bien, si vous incorporez quelques gouttes d’huile essentielle de Salvia, qui est antibactérienne, de persil, qui aide à détoxifier l’organisme, et de menthe, qui facilite la digestion, au smoothie vert, vous obtiendrez des boissons plus riches et plus saines.

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison ?
Le cannelés bordelais : un dessert au bon goût du sud