L’huitre du bassin d’Arcachon : une huitre charnue au goût prononcé

Les huîtres de couleur verte sont l’un des principaux symboles du Bassin d’Arcachon. Chaque année, de nombreux touristes viennent déguster ce délicat coquillage riche en oligo-éléments. Si les huîtres du Bassin d’Arcachon sont appréciées depuis l’époque romaine, ce n’est qu’au XIXe siècle que leur production prend son essor. Aujourd’hui, le bassin compte 26 ports ostréicoles et environ 700 hectares de parcs à huîtres, produisant chaque année entre 9 000 et 11 000 tonnes d’huîtres creuses.

L’ostréiculture dans le bassin d’Arcachon !

Le bassin d’Arcachon est réputé pour ses huîtres depuis des siècles. Au fil des années, l’ostréiculture s’est poursuivie, transformant peu à peu les terres en zone ostréicole. Au cœur d’une lagune à marée, les parcs à huîtres cultivent ce coquillage dans un cadre naturel généreux, lui donnant tout ce dont il a besoin pour se développer dans de bonnes conditions. Dans le Bassin d’Arcachon, les huîtres sont élevées sur des enclos installés dans des parcs à huîtres naturels appelés « crassâts ». Ce sont des zones immergées en fonction des marées. L’eau s’écoule par des canaux et des esteys.

L’huître d’Arcachon : qu’est-ce qui lui offre sa précieuse caractéristique ?

Les ostréiculteurs utilisent les courants du chenal pour contrôler la croissance des huîtres. En effet, selon l’intensité du courant d’eau, il y aura plus ou moins de sédimentation. La présence de plancton va dépendre de cette sédimentation, qui est la base de la nutrition de ces huîtres.

Il faut 3 à 5 ans de patience et de savoir-faire à un ostréiculteur pour transformer les naissains (œufs) en huîtres prêtes à être dégustées. C’est précisément cette longue période d’élevage qui confère à ces huîtres leurs propriétés les plus précieuses.

Les huîtres d’Arcachon : des apéritifs de fête !

Enrichies en sels minéraux et en vitamines, les délicates et savoureuses huîtres d’Arcachon sont particulièrement appréciées au moment du réveillon et se dégustent crues. Elles sont généralement accompagnées d’un filet de citron et d’un bon verre de vin blanc. En Gironde, servir des huîtres, des petites crêpes et des petites saucisses locales à la fin de l’année est une tradition.

Tout au long de l’année, plusieurs ostréiculteurs du bassin d’Arcachon s’installent sur le marché public pour vendre et déguster leurs produits. Cela fait de La Punta une destination très agréable pour déguster des huîtres fraîches dans une ambiance conviviale !

Si cette destination vous intéresse, consultez les sites de voyage en ligne spécialisés dans la région de la République dominicaine.

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison ?
Le cannelés bordelais : un dessert au bon goût du sud